Chaînes Twitch











Les autres ligues du Vieux Monde

LFBB

CFBB

Canard PC

JOL

BBBL

Cabal Vision

NAF Tour


L'épopée des Drakkars de Naoned

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ducky El Luchador le Jeu 11 Oct - 12:21

Si tu joues fluff CdV il n'agressera donc jamais Laughing

Ducky El Luchador

Messages : 439
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Jeu 11 Oct - 12:22

^^

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
avatar
Ægir

Messages : 1210
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Lun 29 Oct - 9:37

J4 : Les Elfes sylvains de Baltus


Avant-match


Pour cette 4ème journée, ce sont des sylvains très amoindris que l’équipe s’apprête à affronter.


Avec un seul DDG, un ¾ -1 AGI, un autre -1 MVT et 2 solitaires les joueurs du coach Baltus ont méchamment souffert durant l’entame de la saison.


Les bretos se frottent déjà les mains, un proie affaiblie, synonyme de première victoire à portée de main !


L’équipe ne possède qu’un seul blocage et une seule esquive (sur le DDG), les 2 rerolls vont fondre comme neige au soleil. L’absence d’apo devrait permettre d’écrémer rapidement leur rang.


Bien que les bretos n’aient presque pas pris d’expérience (hormis Zob le Bô désormais équipé d’une garde), ils sont largement compés de base et le match pourrait être une formalité.


C’est donc en toute confiance que la coach Ægir et ses joueurs s’apprêtent à démarrer cette rencontre.


L’équipe de Baltus a beau avoir perdu des joueurs, elle n’a pas pour autant perdu ses supporters.


Le coach sylvain bénéficie pour cette rencontre de 2 points de FAME. L’autorité de régulation des jeux en league (ARJEL) a accordé 90k PO à l’équipe pour compenser sa différence de valeur, aussitôt dépensés dans une pompom et Reggie, champion snot, doté de 2 persistantes.



1ère MT



Les sylvains choisissent d’attaquer en premier et tandis qu’Ivre Morglof s’apprête à boter le ballon, un blizzard impénétrable s’abat sur le terrain.


La résistance naturelle aux éléments des elfes leur permet de ne pas s’en inquiéter. Ils démarrent donc leur première phase de jeu en tentant d’abattre les joueurs bretonniens présent sur la los. Et c’est l’Espadrille Gauloise, paysan de son état, qui en fait les frais le premier. Celui-ci prend un mauvais coup, l’envoyant directement dans la fosse, l’apothicaire lui prescrivant 3 semaines de repos, le rendant indisponible pour le prochain match. Les deux autres joueurs de la los sont également mis au sol mais sans dégât notable.


Frustré de ne pas avoir fait plus de sorties dans les rangs adverse, le coach Baltus décide de faire intervenir Reggie, le champion snot fraîchement recruté. Celui-ci s’élance afin de mettre tout son (faible) poids dans la semelle qu’il va écraser sur la face du pauvre Kermythe. Mais Reggie, trop concentré sur son action, ne s’aperçoit pas que l’arbitre était à moins d’un mètre de lui, s’en rendant compte au dernier moment, il est déstabilisé et effleure à peine le visage de l’éleveur de batraciens (double 1). L’arbitre sort le rouge, Baltus tente de contester la décision arbitrale, comme le règlement le lui permet, mais son choix d’interpeller l’arbitre d’un “Hey vieille bique, t’as de la fiente de squigg dans les yeux ou quoi ?” ne se révéla pas très efficace (1), le snot étant bel et bien expulsé et le coach perdant son droit de contester.


Le blizzard ayant recouvert le terrain d’une couche de gel, les bretonniens décidèrent de laisser venir les sylvains, il était en effet difficile de venir chasser les elfes dans ces conditions. Le Duc de Burnouailles, à portée du ¾ -1 agi adverse, l’envoya, KO, sur le bord du terrain. La célébration de cette action ne dura pas très longtemps puisqu’au tour d’après, le Duc sorti sur blessure, entraînant elle aussi une absence au prochain match.


Avec 2 sorties définitives en 2 tours, le coach breto commençait à grimacer, l’absence du chevalier au prochain match étant un coup dur à encaisser.


Baltus décida de scorer rapidement et c’est au tour 4 que le DDG sylvain écrasa le cuir dans l’enbut.


0-1


Il reste 4 tours aux bretonniens pour égaliser avant la mi-temps. Le ¾ sylvain KO étant revenu sur le terrain, les bretonniens sont un de moins sur le terrain que leurs adversaires.


Le blizzard est toujours présent, il ne faut pas trop trainer car forcer la marche en faisant des paquets est plus risqué qu’à l’habitude.


Suite au kick, la balle est récupérée assez facilement par le Duc Tyra et le porteur mis en sécurité. Cette opération faite, Zob le Bô, toujours à l'affût d’une occasion de castagner vît qu’une ouverture était possible sur le lanceur sylvain, trop à découvert. D’un Mawashi Geri dans la rotule, il envoya le joueur à l’hosto en lui emputant au passage un point de mouvement.


La cage bretonnienne progresse tranquillement pendant deux autres tours, permettant au porteur d’être à distance de TD.


Au dernier tour, avant de laisser le Duc Tyra égaliser, Zobby Zobbo (encore lui) commotionna un ¾.


1-1


2ème MT


Les bretonniens sont de nouveau à l’attaque. Le coach est confiant, il devrait être possible de temporiser avant de scorer et si le blizzard se maintient, l’égalisation sera difficile pour les elfes.


Cette fois, c’est le Duc de Mortecouille qui est choisi pour porter la balle. Celle-ci est récupérée et le chevalier au chaud au milieu de la cage.


Les elfes, comme à leur habitude depuis le début du match jouent au contact et enchainent les blocages. Celà paie puisqu’ils parviennent dès le T10 à rééquilibrer les effectifs en sortant Kermythe sur commotion.


Dès le tour suivant, Baltus décide de forcer sa chance. Il colle la cage pour enlever les soutiens et lance son DDG. Celui-ci saute gracieusement dans la cage et s’apprête à cogner à 1D le chevalier porteur -> Flash.


Le Duc est au sol et la balle rebondit dans 2 zones de tacle bretonnienne. Un ¾ tente malgré tout de la ramasser mais celle-ci lui échappe.


A leur tour, les bretonniens font le ménage autour de la balle et le Duc de Mortecouille se relève pour récupérer le cuir à 3+ -> 2. Le coach bretos déjà stupéfait de la facilité avec laquelle les sylvains sont parvenus à coucher le porteur sent l’orage arriver. Il décide de claquer une relance d’équipe pour ramasser le ballon -> 2, TO.


Le ballon n’étant au fil de ses rebonds successifs n’est plus qu’à 5 cases de l’enbut breton et dans 1 seule ZdT. Une formalité pour les sylvains qui ramasse le cuir et l’aplatisse derrière la ligne.


1-2


L’espoir de victoire envolé, il ne reste que 4 tours aux bretonniens pour espérer gratter le point de l’égalisation. Mais ils sont de nouveau en infériorité et le blizzard est toujours présent.

Hélas les tours de bash ne donnant rien, les bretonniens ne parviennent pas à éclaircir les rangs sylvains. Le double rideau imposé par les cueilleurs de fleurs n’offre pas de failles où s’engouffrer et c’est une case trop loin de l’enbut que le ballon se trouve au dernier tour bretonnien du match.


C’est donc tout penauds et leurs espoirs de victoire foulés au pieds par les sylvains que les joueurs bretonniens rentrent au vestiaire. Le coach est dépité : “Comment ces sylvains amoindri, sans compétence et avec seulement 2 relances ont il pu ne jamais faire de Turn-Over (hormis sur les 2 agressions ?)” marmonne-t-il.


“C’est le skill ça coach” lui susurra Vil Manda, avant de se prendre une beigne sur le museau par le-dit coach.
Faisant contre mauvaise fortune, bon coeur, le coach et les joueurs retournèrent donc aux vestiaires.


L’heure était aux bilans :



  • Zob le Bô grâce à ses 2 sorties engrange 4 spp (total 12 spp)
  • Ivre Morglof, nommé MVP ouvre son compteur de spp (total 5 spp)
  • Le Duc Tyra, en scorant gagne 3 spp (total 7 spp). En accord avec ses propres délires mégalo-maniaque, le Duc Tyra acquiert la compétence Chef.




  • Le Duc de Burnouailles et l’Espadrille Gauloise loupent le prochain match (tas de fainéants).


A l’issu de cette journée, les Drakkars de Naoned sont classés 14è/16.


Rendez-vous le 05/11 semaines pour la J5


L'état de l'équipe, (compétences, spp, etc...) est accessible à cette adresse : Les drakkars de Naoned

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
avatar
Ægir

Messages : 1210
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par marmottenragee le Mer 31 Oct - 19:03

Marmotte ne progresse pas beaucoup je trouve, son coach semble le négliger...
avatar
marmottenragee

Messages : 184
Date d'inscription : 03/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Ven 2 Nov - 11:15

Oui, il va falloir faire un peu plus d'efforts monsieur Otte si vous voulez briller dans cette équipe !

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
avatar
Ægir

Messages : 1210
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Mer 7 Nov - 1:17

J5 : Les skavens de Roh


Avant-match


Pour cette 5ème journée, c’est de nouveau une équipe avec du mouvement qui vient affronter les Drakkars sur leur terrain. Et comme la journée passée contre les sylvains de Baltus, les rats ont durement payés le début de championnat.


Sur la feuille de match, c’est à nouveau 3 journaliers qui viennent compléter l’effectif. L’équipe a perdu plusieurs joueurs, notamment son Rat-Ogre.


Encore une fois, sur le papier, la situation a plutôt l’air de sourire aux bretonniens. Mais le coach est devenu méfiant. Il n’oublie pas que les sylvains sous leurs airs abattus là lui ont fait à l’envers il y a deux semaines.


D’autant que le coach du jour est invaincu en 4 journées et avec une victoire et 3 nuls trône à la 7ème place du classement, bien loin devant les bretos, relégués à la 14ème place (sur 16) devant une équipe de Hauts-Elfes et l’équipe fantôme.


Les Real Magritta a subit un -1 agi sur un blitzeur (présent sur le terrain) mais intègre dans son effectif un coureur star avec 10 MVT.


Autant dire que ce dernier à intérêt de courir vite s’il ne veut pas se faire casser la gueule.


Les bretos n’alignent que 2 chevaliers ( le Duc de Burnouailles n’étant pas encore remis du dernier match) dont le Duc Tyra désormais auto-proclamé “chef”. Un journalier vient remplacé l’Espadrille gauloise resté à l’infirmerie également.


C’est un temps clément qui accueille les joueurs. Le match se déroule au YelloPark, stade flambant neuf de l’équipe bretonnienne.


Les supporters sont présents à parité, 9 000 personnes de chaque club s’étant déplacés. (pas de modificateur de FAME).


Les drakkars présentant un déficit de 20 de TV, le coach décide d’embaucher un pompom locale pour supporter l’équipe.


1ère MT


Les rats remportent le toss. Ils choisissent d’attaquer. Kermythe s’approche de la balle pour la botter dans le camp des ratons.


Le ballon avait à peine décollé de la semelle du paysan que des spectateurs pénétraient sur le terrain, prêt à en découdre avec les joueurs des équipes adverses. Les OSY (Ogres de Sécurité du YelloPark) aussitôt appelés en renforts, les supporters regagnèrent leurs tribunes respectives, non sans avoir sonné un coureur d’égout d’une part et 3 paysans d’autres part.


Le ballon est malgré tout ramassé par Speedy Gonzales, le fameux coureur MV10. Ce dernier reste en retrait. S’en suive les baffes réglementaires sur la los qui ne donnent pas grand chose.


Une incursion des rats sur le côté du terrain entraîne avec eux plusieurs joueurs bretonniens afin d’éviter que la vermine ne se déplace trop librement.


Mais même si une partie des joueurs bretos étaient restés au centre du terrain, il est bien facile pour les rats d’opérer un changement de côté en laissant un peu sur le carreau, chevalier, écuyers et autres paysans.


Chaque équipe profite de son blitz à chaque tour pour cogner mais sans succès particulier. Les ¾ skavens tentent malgré tout de coller les bretos afin de les fixer et de les empêcher de se repositionner. L’un d’entre eux (un ¾ journalier) tente de basher un paysan (le journalier également) sur du 1D et les deux joueurs se retrouvent au sol. Les deux joueurs ne sont pas plus solides l’un que l’autre, c’est pourtant le rat, à l’initiative du blocage qui se retrouve KO.


Au tour 4, bien que les bretonniens se soient repositionnés tant bien que mal, il n’est pas très compliqué pour Speedy le coureur, en esquivant une zone de tacle, d’écraser le cuir dans l’enbut.


0-1


Le skaven journalier reste KO sur le bord de touche. Il reste donc 5 tours à 11 VS 10, aux bretos pour tenter d’égaliser avant la mi-temps.


Les rats bottent le ballon et bénéficie d’une défense parfaite. Ils décident d’augmenter le nombre de leurs joueurs se collant à la los.


Le Duc de Mortecouille récupère facilement la balle et vient se placer au sein d’une cage juste derrière la los. C’est au tour des bretonniens de distribuer des pains sur la ligne. Hélas, beaucoup de repoussés et des jets d’armures faméliques ne permettent pas d’accentuer l’écart de joueurs sur la pelouse.


Au tour suivant les bretos tentent une percée sur leur côté droit cageant à une case du bord de terrain. Avec le mouvement des rats et leur nombre encore trop important, le seul espoir de passer sera de faire des sorties.


C’est avec cette idée en tête que le Duc Tyra, s’aperçoit qu’il a une opportunité, en mettant un paquet pour venir chercher des noises au coureur mouvement 10.


Il s’élance donc, contourne Vil Manda et se rue sur Speedy Gonzales. Le paquet est passé et c’est donc un 2D que le chevalier s’apprête à infliger au maigrelet coureur. Il arme son poing et d’un mouvement ample vient le balancer dans les ratiches du raton… qui ne se retrouve que repoussé d’une pauvre case.


C’est à ce moment là, que le Duc en chef, se rend compte que suite à sa course, certe chevaleresque mais improductive, il se retrouve bien isolé dans le camp skaven. Tyra n’est pas le seul à comprendre la situation, la meute de vermines a bien compris que le chasseur était devenu proie. Les rats se ruent donc sur lui et parviennent à le mettre à terre, le choc est tellement rude que le chevalier, malgré l’épaisseur de son casque, se retrouve sonné. “Plus de peur que de mal...” marmonne le coach bretonnien.


Au tour 7, les bretonniens parviennent à placer le cuir à 8 cases de l’enbut, toujours entre les mains du Duc de Mortecouille (Mouvement 7). N’ayant réussi a faire aucune sortie supplémentaire sur les rats, les joueurs se sont embourbés dans la défense et n’ont pu progresser tout au long des 4 tours déjà consommés depuis le TD skavens.


Le chevalier est relativement protégé mais il va falloir jouer serrer lors du dernier tour. Deux rats dont le coureur MV10 viennent coller le porteur.


Au tour 8, le Duc de Mortecouille s’élance donc blitz et couche le coureur (sans pour autant passer son armure), s’échappe de l’étreinte du ¾ skaven en esquivant à 3+, s’élance vers l’enbut, garde l’équilibre sur le paquet et vient égaliser juste avant la mi-temps.


L’équipe bretonnienne qui avait retenue son souffle tout le long de l’action pouvait reprendre leur respiration et rentrer au vestiaire heureux d’avoir pu contrer.


1-1


2ème MT


La mi-temps avait permis au ¾ skaven KO de reprendre ses esprits, c’est donc de nouveau à 11 que ces derniers regagnèrent la pelouse.


C’est justement sur ce point là qu’avait porté le brief du coach bretonniens auprès de ses équipes pendant la mi-temps. Les joueurs faisaient face à une équipe, certe rapide, mais extrêmement fragile. Il était temps que les joueurs se sortent les doigts du fondement, commencent à mettre un peu d’impact dans leurs percussions et à sortir sur civière les rongeurs !


C’était donc de nouveau aux joueurs bretonniens d’attaquer. Le coach comptait donc sur des sorties dans l’équipe d’en face, pour avancer tranquillement et profiter du surnombre ainsi créer pour contrôler la balle jusqu’au dernier tour du match et s’assurer une victoire 2-1.


Les rats tapèrent le cuir pour l’envoyer dans la moitié de terrain bretonnienne, l’arbitre, un corrompu notoire, offrant à chacune des 2 équipes la possibilité de lui verser un pot de vin.
La balle part loin et finit sa course à quelques cases de l’enbut bretonnien. Le Duc de Mortecouille était à portée de la ramasser. Mais le coach préféra d’abord la sécuriser et indiqua à Kolt6Verres, l’écuyer de venir la protéger. Avant de tenter le ramassage, l’opération “Destruction de la LoS” était lancée. C’est Drax’ la Triche qui assura de la plus belle des manières sa mission en envoyant un rat journalier dans la fosse des blessés, commotionné.


Il était temps pour le Duc de ramasser le cuir et de le mettre en sécurité. Hélas pour lui, il avait profité de la mi-temps pour passer de la crème solaire dans le dos de son jeune écuyer Ivre Morglof. C’est donc les mains encore luisante de crème, que le chevalier tenta de ramasser le cuir. Et ce qui devait arriver, arriva, celui-ci lui glissa des mains (1 RR 2).


Instantanément, le coach bretonnien se dit que c’était la merde. Il n’y avait pas pire situation face à une équipe pourvu d’autant de mouvement que de laisser la balle au sol.


A leur tour, les rats, en multipliant les esquives et les paquets, parvinrent à placer 2 coureurs dont la saloperie Speedy Gonzales au contact du ballon et 2 ¾ à Kolt6Verres qui était redescendu en protection de la balle.


Au tour 10, il y avait le feu dans la barraque. 2 coureur au contact de la balle, l’écuyer forcé d’opérer une esquive pour venir soutenir le chevalier. Marmotte l’Enragée, sentant que c’était le moment de détourner l’attention des rats, infligea une correction à Kouka Ratcha, ¾ skaven, en lui ôtant par la même occasion 1 point de Fo.
Le Duc de Mortecouille sentant que le focus des rats s’était déporté un court instant de la balle en profita pour se lancer afin de fracasser Speedy le coureur mouvement 10. Après une relance, c’est le flash qui apparu sous les yeux scintillants du coach breto. Le coureur vint s’affaler au sol et un craquement sinistre retentit dans tout le stade. CRAAAAAACK !! C’était la nuque du coureur qui venait de céder, laissant le joueur raide mort au sol. L’équipe skaven dépourvu d’apothicaire ne put que pleurer le décès de son joueur star.


Pour autant la balle était toujours au sol et le resta. Et quoi de pire une balle restant au sol 1 tour face à des skavens ? Une balle restant au sol 2 tours face à des skavens…


Eldo Rado, le coureur restant au contact de la balle pu esquiver le contact du chevalier, ramasser la balle à 3+, esquiver de nouveau et venger la mort de son coéquipier en faisant grimper le compteur de score de son équipe.


2-1


Les plans du coach bretonnien pour sortir une partie de l’équipe adverse s’était déroulés à merveille. Il avait en revanche, oublié de préciser à son équipe, qu’il aurait été bien de ramasser la balle également. La punition pour cette oubli avait été radicale et pratiquement instantanée.


Les skavens, encore sonnés de la mort de Speedy, tapèrent la balle de travers et celle-ci se retrouva en dehors des limites du terrain. L’arbitre la renvoya donc directement dans les mains du Duc de Mortecouille. Au moins, ce coup-ci, il n’était pas nécessaire de s’occuper de ça (et le Duc était aller se laver les mains des restes de crème solaire, sous le regard courroucé de son coach).


Les rats n’étaient plus que 8 sur le terrain, tandis que les bretonniens n’avaient pas à déplorer le moindre KO.


Les joueurs progressèrent vers le fond de terrain skaven, en imposant à ces derniers un jeu physique afin de les pousser à la faute.


Au tour 12, l’écart d’effectif vint encore s’accentuer Marmotte l’Enragée envoyant KO une des deux vermines skavens (7 VS 11).


La cage protégeant le Duc détenteur de la balle progressa sans inquiétude tour après tour.


Au tour 15, le Duc Tyra abaissa à 6 l’effectif des rongeurs en infligeant une commotion à un journalier adverse.


Tentant le tout pour le tout, Roh, le coach skaven, envoya l’un de ses deux coureurs restant blitzer dans la cage, opérant avec succès une esquive à 5+ mais se heurtant aux 3D contre à passer au porteur. Le coureur au sol, le Duc de Mortecouille n’eu plus qu’à venir aplatir de le ballon pour recoller au score des rongeurs.


2-2


Après match


La première victoire est encore hors de portée. D’autant que si le ballon avait été récupéré du premier coup en début de seconde MT, les bretos auraient pu envisager la victoire.


Malgré tout les nombreuses sorties et les 2 TDs vont permettre de débloquer le compteur de niveau de plusieurs coachs.


De plus, les gains du matchs ayant été conséquents (60k PO), Ægir pouvait enfin envisager de recruter son dernier chevalier. Hélas, les résultats plus que médiocre faisait effet de repoussoir aux possibles prétendants au recrutement.


Le coach du donc se tourner vers un chevalier déchu dont on lui avait parlé dans une des gargotes où il était allé noyer son chagrin à la suite des résultats calamiteux précédents de son équipe. Ce chevalier, noble par le sang, mais sans le sous, fils d’un noble italien et d’une servante japonaise accepta de rejoindre l’effectif. Le Duc Al Yen, car tel était son étrange patronyme, vint donc compléter l’effectif des Drakkars de Naoned. Avec le retour du Duc de Burnouailles au prochain match, pour la première fois, le coach pourrait aligner un quatuor de chevalier sur le terrain.


Entre la J5 et la J6, l’équipe passe de 940 à 1220 de TV.



Gains de spp du match :



  • Duc de Mortecouille : 8 spp (8 au total), Passage au lvl 2 : Esquive (2+5)
  • Drax’ la Triche : 2 spp (2 au total)
  • Marmotte l’Enragée : 2 spp (2 au total)
  • Durden le Tailleur (MVP) : 5 spp (10 au total) Passage au lvl 2 : Garde (1+1)
  • Duc Tyra : 2 spp (9 au total)


L'état de l'équipe, (compétences, spp, etc...) est accessible à cette adresse : Les drakkars de Naoned

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
avatar
Ægir

Messages : 1210
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ducky El Luchador le Mer 7 Nov - 1:26

Comme le dit si bien le slogan : "Va donc tuer Speedy !"

Ducky El Luchador

Messages : 439
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Mer 7 Nov - 1:29

Oui alors j'ai pas précisé que ce gros chattard de Roh, perd son coureur MV 10, fait pexer un second coureur et lui choppe un +1 MV  Very Happy

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
avatar
Ægir

Messages : 1210
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ducky El Luchador le Mer 7 Nov - 1:41

Mais quel enculé. Remarque notre skaven à la GBLR :

- premier match, une compétence sur coureur : +1MV
- deuxième match, une compétence sur vermine : +1FO

Laughing

Ducky El Luchador

Messages : 439
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Mer 7 Nov - 1:44

Laughing

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
avatar
Ægir

Messages : 1210
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par AlienSpectator le Mer 7 Nov - 8:28

Maintenant qu'Al Yen est là, ça va pas être la même histoire, les cocos. Va falloir se mettre à gagner un peu,

_________________
Nom de coach : Indiana Bones
Gloire au Duc Al Yen !
avatar
AlienSpectator

Messages : 344
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Zob le Bô le Mer 7 Nov - 12:34

c'est quoi cette histoire ? Zob le superbe et noble écuyer n'a pas mis des pieds dans des gueules ? Infamie !! c'est un complot visant à lui faire perdre son statut incontestable de star des Drakkars !!
avatar
Zob le Bô

Messages : 199
Date d'inscription : 22/07/2017
Age : 39
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Legaulois le Mer 7 Nov - 16:52

perso je me suis bien reposé et je vais pouvoir tout donné au 1er tour du prochain match ..... sachant que j'atteins pas souvent le 2eme tour
avatar
Legaulois

Messages : 136
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par AlienSpectator le Mer 7 Nov - 16:54

Un bon tour vaut mieux que deux mi-temps de Manda.

_________________
Nom de coach : Indiana Bones
Gloire au Duc Al Yen !
avatar
AlienSpectator

Messages : 344
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Zob le Bô le Mer 7 Nov - 17:11

AlienSpectator a écrit:Un bon tour vaut mieux que deux mi-temps de Manda.
cheers lol!
avatar
Zob le Bô

Messages : 199
Date d'inscription : 22/07/2017
Age : 39
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Sam 10 Nov - 12:59

Prochain adversaire de connu. La première victoire va être compliquée à aller chercher...

http://bloodbowlclub.com/teams/159

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
avatar
Ægir

Messages : 1210
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ducky El Luchador le Sam 10 Nov - 14:12

Il va pas forcément faire 3 sorties par match. Match up à la con lézard mais t'as toujours l'avantage d'avoir intrep qui débloque des situations tendues pour un AG3 face à eux.

Ducky El Luchador

Messages : 439
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Sam 10 Nov - 14:22

oui carrément, le skink blodge/glissade peut etre une purge à gérer. J'aurais apprécié un petit tacle ^^

En revanche, l'intrépidité va effectivement aidé à gérer les saurus.

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
avatar
Ægir

Messages : 1210
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par nourrou le Dim 11 Nov - 16:24

... à chaque fois que j'ai joué des Lézards contre des Bretos j'ai fait un carton, je suis pas si convaincu que les lézards soient un bon match up pour les bretos, l'intrépidité ne fait pas tout. Surtout lorsque c'est au tour des saurus de cogner.
avatar
nourrou

Messages : 202
Date d'inscription : 19/07/2017
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ducky El Luchador le Dim 11 Nov - 16:35

J'ai bien dit "match up à la con" parce que c'est valable pour pratiquement tous les AG3 face à eux. Mais au moins ils ont un intrép en série sur les chevaliers, ce qui peut débloquer des situations. Pas mal d'AG3 face aux lézards en début de ligue, s'ils n'enquillent pas les powskull/skull, tu te mets juste en PLS et tu pleures.

Ducky El Luchador

Messages : 439
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Dim 11 Nov - 19:10

Ah bah clairement, je ne pars pas gagnant sur le match up, mais bon, y aura peut etre une carte à jouer. J'ai buté le coureur MV 10 au match précédent, le skink blodge, glissade va y passer

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
avatar
Ægir

Messages : 1210
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Romind62 le Dim 11 Nov - 19:10

ça dépend beaucoup du nombre de compétences, j'ai fait des matchs en étant breto tv 1 000 contre HL, quand les saurus n'ont aucun block ou presque, ce n'est pas la même chose alors qu'avec block, la race devient d'un coup très puissante.
avatar
Romind62

Messages : 226
Date d'inscription : 24/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Dim 11 Nov - 19:19

Le lien vers l'équipe adverse est 5 ou 6 posts au dessus

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
avatar
Ægir

Messages : 1210
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Mar 27 Nov - 16:10

J6 : Les Hommes-Lézards de Lothurn


Avant-match


C’est un ciel clair et limpide qui accueille les bretonniens et les lézards pour cette 6ème journée de championnat.


Un baron de l’Empire souhaitant redynamiser l’économie locale de sa province avait décidé de sponsoriser cette rencontre afin qu’elle se déroule sur ses terres.


C’est donc une jolie enveloppe de 60k qu’il remit aux 2 coachs en début de match.


Les HL présentent un Kroxi esquive en force, un Saurus tacle, un second blocage/chataigne et un troisième Blocage. Du côté, des courts sur pattes, un skink blocage/glissade controlée.


Les Bretos jouent leur premier match avec 4 chevaliers (dont un blodgeur). Le coach compte beaucoup sur leurs intrépidités pour faire basculer le match.


Les supporters se sont, une nouvelle fois déplacés à parité, 9000 personnes de chaque côté. Les TV étant quasiment à égalité (+10 pour les bretos), aucun trésorerie ne fut engagé en inducement.


1ère MT


Les HL remportent le toss.


La balle est facilement ramassée par Lézard Tiste, le skink blodge/glissade.


Les pécores de la los se font cogner, mais sans conséquence. Drax’ la Triche parvient même à faire claquer l’une des deux relances de lézards sur un blocage de saurus.


A leur tour, les bretonniens se déploient afin de ralentir la progression de la cage HL. Les parades des pécores, du moment que leurs armures tiennent, pourraient bien embêter les sauriens.


Au tour 2, le kroxi, vient coller un 3D dans les ratiches de Drax’ la Triche mais son armure tient la route. Ce n’est en revanche pas le cas de celle de Kermythe la Grenouille, qui sort sur KO après la castagne d’un saurus. Les parades faisant leurs offices, les HL n’avancent pas d’un pouce pour le moment.


Tour 4, le Kroxi, vexé de ne pas avoir cogné assez fort Drax, commotionne l’écuyer Marmotte l’Enragée à 3D. Il finit l’action rassuré quand à l’état de sa propre virilité.
Le skink porteur se place à 9 cases de l’en-but.


Au tour 5, les bretonniens commençant à se sentir débordés par l’avancée des sauriens décident de forcer un peu leur destin. Les ducs Al Yen et de Mortecouille, tout deux collés au Kroxi, parvienne à s’en décoller à 4+ et viennent encadrer le porteur. Un troisième chevalier vient également au contact.


Sur son tour 6, le Kroxi, se laissant emporté par l’exaltation de la dernière sortie se lance pour castagner le Duc Tyra. Il tire double “les 2 au sol”, claque la dernière relance, lance un dé rageur sur le solitaire et obtient un 6. Les deux dés de blocage sont donc de nouveau lancés : double “les 2 au sol”. Le Duc Tyra envoi donc le Kroxi au sol d’un joli uppercut dans les parties. Le Kroxi ne restera pas longtemps au sol, puisque la douleur remonta instantanément de ses parties génitales jusqu’à son petit cerveau qui disjoncta de douleur. Sortie sur commotion. L’apothicaire fut instantanément claqué, le Kroxi sera donc de nouveau dispo à la prochaine phase de jeu.


Il étant temps pour les bretonniens de castagner le porteur. Un premier chevalier lance 2D : double repoussé, le skink glissade ne peut se décoller totalement. Un second chevalier peut donc s’y mettre : double repoussé.


Tour 7, les lézards sonnés de la perte de leur leader ne parviennent pas à décoller le skink porteur des bretonniens et c’est donc de nouveau deux chevaliers qui peuvent coller 2D au porteur. Hélas en 8D tirés sur ce dernier, aucun flash ne sorti et celui-ci se retrouva tour 8 toujours sur ses jambes et la main sur le cuir.


Au dernier tour de cette phase de jeu, il suffit au porteur de réussir une simple esquive pour scorer. Mais la chance du petit skink ne pouvait durer éternellement. Il ne parvint à se dépêtre de l’étreinte de l’écuyer Zob le Bô qui le tacla de fort belle manière (double 1 sur l’esquive). La phase de jeu se conclut par un KO d’un skink grâce à l’intervention du Duc Al Yen.


0-0


2ème MT


Kermythe ne put se remettre pour revenir sur le terrain suite à son KO. Il était temps pour Vil Manda et l’Espadrille gauloise d’entrer en jeu.


Du côté des écailleux, le Kroxi apothiqué et le skink KO était de retour sur le terrain.


Ces derniers kickant une chandelle, le Duc Al Yen, vierge en spp, se plaça sous la balle et la réceptionna.


La loss saurienne est couchée et les bretonniens s’infiltrent sur la droite du terrain.


Au tour des lézards, le Kroxi s’élance sur un blitz, l’écuyer Kolt6Verres s’effondre, KO. Ce n’était que le premier d’une longue série qui allait sonner le glas des bretonniens.


Tour 10, c’est le paysan Kermythe qui est KO à son tour.


Tour 11, le Duc de Burnouailles et l’Espadrille gauloise sortent également sur KO.


A 7 VS 11 l’attaque bretonnienne s’enlise. Face au mouvement des saurus et des skinks, les changements de côtés de donnent rien.


Mais un turn-over (T12) des lézards sur un blocage de Saurus contre Durden le Tailleur, offre une mince lueur d’espoir.
Les bretonniens décident de jouer leur va-tout et lancent toutes leurs forcent dans l’action. Celle-ci est risquée et ils se découvrent (trop sûrement) mais un chevalier collé par un saurus est en position de se mettre hors de portée (hormis d’un skink avec 2 paquets) si un blitz vient décoller le saurus et que le chevalier réceptionne la balle.


Le saurus est donc couché grâce à un blitz d’écuyer. Les autres bretonniens vient coller les différents saurus et kroxi susceptibles de venir chasser le chevalier qui s’infiltera.


Ne reste plus qu’au Duc Al Yen a esquiver à 3+ pour venir transmettre le cuir. Hélas c’est un 2 RR 2 qui sortira des dés et scellera le match pour les bretonniens.


Ceux-ci s’étant complétement lancés dans l’action, ils étaient hors jeu pour la suite des débats. Le skink blodge glissade, ramassa tranquillement et se vit offrir une solide cage de saurus.


Le reste des tours se résuma a une tournée de baffes des saurus dans la gueule des bretonniens.


Zob le Bô s’offrit malgré tout une occasion d’agresser un skink : double 1 -> expulsion sans sommation.


Le Duc Tyra (équipé de la compétence chef) pris une rafale qui l'empêcherait de jouer pour le prochain match. Heureusement l’apothicaire était toujours disponible et transforma sa blessure en simple commotion.


Le skink s’élança sans être inquiété vers l’en-but et attendit tranquillement le tour 16 pour scorer.


0-1


Après-match



C’est donc un pauvre 3+ qui infligea une 3ème défaite en 6 matchs pour les bretonniens. La première victoire se fait toujours attendre.


En revanche, cette rencontre fut l’occasion d’augmenter largement la tréso de l’équipe puisqu’en plus des gains de début de match offerts par le baron, 60k de gains de match vinrent s’ajouter pour un total de 120k PO gagnés sur la journée.
Gains de spp du match :



  • Duc Tyra : 2 spp (11 au total)
  • Kermythe la grenouille (MVP) : 5 spp (5 au total)

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
avatar
Ægir

Messages : 1210
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par AlienSpectator le Mar 27 Nov - 16:59

Quelles injustices ! Il est temps d'investir dans un gri-gri, Aegir. Demande une dent à Pilaf ou un truc comme ça.

_________________
Nom de coach : Indiana Bones
Gloire au Duc Al Yen !
avatar
AlienSpectator

Messages : 344
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum