Chaînes Twitch











Les autres ligues du Vieux Monde

LFBB

CFBB

Canard PC

JOL

BBBL

Cabal Vision

NAF Tour


L'épopée des Drakkars de Naoned

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par MrDurden le Mer 28 Nov - 7:31

Arg tristesse, ça semblait bien parti pourtant !
MrDurden
MrDurden

Messages : 285
Date d'inscription : 05/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ducky El Luchador le Mer 28 Nov - 18:47

Ce Duc Al Yen est une bien mauvaise recrue, espérons qu'il connaîtra le même sort qu'El Luchador.

Ducky El Luchador

Messages : 480
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par AlienSpectator le Mer 28 Nov - 18:54

Alors certes une esquive 3+ foirée, mais aussi une esquive à 4+ réussie, un skink KO, une réception sur chandelle... Je dirais que son parcours est exemplaire pour un joueur victime de circonstances malheureuses et d'une enfance difficile. Il avait seulement peur du succès !

On ne peut pas en dire autant de feu El Louchador, qui se baignait dans le luxe et la luxure quelques heures encore avant le coup fatal.

_________________
Nom de coach : Indiana Bones
Gloire au Duc Al Yen !
AlienSpectator
AlienSpectator

Messages : 394
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Mer 28 Nov - 23:22

Le prochain match se jouera contre les Pigeons Sacrificers du Colonel Castor (Vampires) :

http://bloodbowlclub.com/teams/163

Il est à 5/0/1 et premier de la division Very Happy

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
Ægir
Ægir

Messages : 1231
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ducky El Luchador le Jeu 29 Nov - 1:49

Plie lui son équipe, il adore ça !

Ducky El Luchador

Messages : 480
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par nourrou le Jeu 29 Nov - 7:38

vampire châtaigne et vampire agi 5 + esquive... ça va pas être simple.
nourrou
nourrou

Messages : 216
Date d'inscription : 19/07/2017
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Dim 9 Déc - 15:11

J7 VS les Vampires du Colonel Castor



Avant-match


C’est sur un terrain verdit par le crachin breton que les bretonniens accueille pour cette 7ème journée, les Pigeons Sacrificers du Colonel. Avec 5 victoires et un seul match concédé, les vampires paradent en tête du classement. Autant dire que c’est un gros morceau qui attend les bretonniens. Avec 2 vampires lvl 3 dans leurs rangs dont un star player, agi 5/esquive, les drakkars vont avoir fort à faire, bien que les intrépidités des chevaliers pourraient être un élément crucial du match.


Les deux équipes présentent une TV à parité (1220) et un nombre de supporter quasiment égal (10000 côté bretos pour 11000 côté vampires). Le +1 de FAME ira donc aux suceurs de sang.


1ère MT


Ce sont les Drakkars qui remportent le toss et décident d’attaquer malgré la pluie.


Les vampires bottent haut, permettant au Duc de Mortecouille de se placer au point de chute du ballon. Le chevalier blodge est, en effet, choisi pour porter la balle. Il sera le plus difficile à coucher pour les vampires, dépourvus de tacle.


Le ballon n’est pas attrapé, malgré la relance naturelle du chevalier.


La los est couchée, sans conséquence. Le Duc de Mortecouille, se rattrape de son manque de précision et ramasse la balle trempée.


Les vampires et bretonniens s’échangent des amabilités sans qu’il n’y ait de sortie. Les bretonniens sont méfiant car les vampires peuvent rapidement ouvrir la cage protégeant le porteur et Purplegooze, l’agi 5, faire des miracles.


Au tour 2, un serviteur sent que l’attention du paysan Durden le Tailleur, est détournée. Il semble surveiller un vampire à proximité. Le serviteur en profite donc pour décocher un vilain uppercut au pécore, l’envoyant directement à l’infirmerie. L’apothicaire, lui diagnosticant 3 semaines d’ITT, il ne sera pas présent pour le prochain match. Le paysan, détenteur d’une garde, risque de cruellement manquer sur ce match.


Profitant du flottement provoqué par la sortie, les vampires se placent rapidement, hypnotisent les piliers de cage et viennent blitzer le porteur blodge -> Flash, la balle est au sol.


Ils n’auront pas perdu de temps. Après 2 malheureux tours, l’attaque bretonniennes prend l’eau.


Au tour suivant, les bretonniens s’affairent à dégager la balle des zones de tacle vampires. Déjà que la pluie rend difficile le jeu de balle, si en plus, on a les suceurs de sang dans les pattes, on va pas s’en sortir !


Le Duc Al Yen bénéficie d’un soutien sur un vampire. Il suffit de réussir le 2+ de l’intrépidité pour lui coller 2D dans la mouille.


Et… c’est un 1 qui sort. Le coach décide de ne pas relancer le jet, le chevalier bénéficiant malgré tout d’un 1D sur le satané vampire. Al  Yen s’élance : skull. Cette fois-ci le coach claque la relance de chef : skull. Turn over.


La balle est toujours au sol, les vampires tentent à leur tour de la dégager des pieds bretonniens. L’un des vampires, emballé à l’idée de venir la piquer se lance, lorsque qu’une irrépressible envie de se sustenter monte en lui. Sa vue se brouille, il commence à voir rouge, sa gorge est sèche. Il a beau parcourir le terrain du regard, ses serviteurs sont bien loin. Des carotides sont proches, bien sûr, mais ce sont celles de vulgaires paysans. Aucune traçabilité, ils ont été surement élevé en batterie, bourrés de médocs, hors de question de planter ses crocs là dedans… Le vampire, au bord de l’évanouissement, tellement l’envie est forte, décide de se ruer dans les gradins afin de se repaître d’une jeune vierge à portée.


Au tour 5, les bretonniens sont parvenus à dégager la balle, mais celle-ci reste désespérément au sol. Le Duc de Mortecouille, est collé à la balle. Le chevalier blodgeur est de nouveau flashé et couché sur la balle. Cette dernière, qui était dans 4 ZdT bretonniennes, se retrouve totalement libérée mais il n’y a plus de joueur disponible pour la ramasser. Nikolas le Tributaire, serviteur déjà gratifié d’un -1 FO, sort KO suite à la succion un peu trop appuyée de l’un de ses seigneurs.


Tour suivant, le Duc Al Yen, ramasse la balle et se lance dans la moitié de terrain adverse. L’un des vampires se lancent pour blitzer le porteur mais les deux joueurs restent debout. Un serviteur claque un double skull sur le pécore Drax’ la Triche, double skull -> KO.


Al Yen, collé à un vampire et un serviteur, blitz le serviteur et le couche, se dégageant par la même occasion du contact du vampire. Il poursuit sa course et vient se placer à 4 cases de l’enbut à un tour de la fin de la première mi-temps.


Seul un vampire est à portée du Duc avec 2 paquets. Ivre Morglof, vient coller le vampire, pour le forcer en plus à esquiver.


Le vampire se lance, esquive, tient debout sur les 2 paquets et vient flasher le porteur. Le Duc Al Yen, voit ses espoirs de scorer s’envoler tandis qu’il est sorti sur civière, commotionné.


La balle sort mais ni les bretonniens ni les vampires ne sont à portée pour la ramasser et scorer.


Contre mauvaise fortune, bon coeur, le Duc Tyra ramasse malgré tout le cuir pour gratter un point de pex. Cette action est à 3+ : 2 RR 2.


Le dernier tour vampire se déroule sans impact sur le match. Tous aux vestiaires.


2ème MT


Al Yen et Durden étant à l’infirmerie, Vil Manda et l’Espadrille gauloise entrent sur le terrain.


Les deux équipes sont à 11.


Durant la mi-temps, le temps c’est éclaircie et est devenue bien plus clément.


La balle est bottée hors des limites du terrain et l’arbitre la remet au vampire agi 5.


Au tour 10, l’Espadrille gauloise s’effondre, raide mort, victime d’un blocage adverse. Le pauvre pécore n’aura jamais eu l’occasion de s’exprimer au sein de l’équipe.


Tour suivant, c’est au tour du Duc de Mortecouille de sortir KO. C’est le second match pour le Duc depuis qu’il a acquis son esquive. Il aura, depuis lors, réussit l’exploit de se faire flasher sur 100% des blocages dans sa tronche.


Le Duc de Burnouaille, grâce à un push-push l’amenant a portée du vampire porteur, lui colle un 1D. Le porteur ne sera que repoussé.


Au tour 13, une nouvelle soif de sang envoi un serviteur KO. Un serviteur tire alors un skull/les 2 au sol contre l’écuyer Ivre Morglof. Ce dernier, comptant sur ton taux d’alcoolémie pour ne pas sentir la douleur, décide de ne pas activer sa lutte pour provoquer un Turn-over. Le serviteur est évacué sur blessure, tandis que l’écuyer, comme prévu s’en sort indemne.


Les spectateurs voient donc s’affronter 9 bretonniens contre 7 vampires.


Ivre Morglof, encore lui, se relève donc afin de blitzer le porteur à 1D et le couche. Le Duc de Burnouailles esquive, met un paquet et ramasse le cuir dans la moitié de terrain vampire.


Le chevalier ne garde pas longtemps la main sur le cuir, puisqu’il se retrouve au sol, sonné, dès le tour d’après. Le ballon est ramassé par les vampires mais leur sous-nombre, les force à assurer le nul plutôt que d’aller chercher la victoire.


Au tour 15, le vampire porteur vient donc se placer dans son propre en-but dans l’angle du terrain, protégé par un serviteur.


Pour le dernier tour du match, le Duc Tyra, peut esquiver le serviteur au contact (3+), rentrer esquiver le serviteur protégeant le porteur (4+) venir blitzer le porteur avec l’intrépidité (2+, 1D). Un simple push surfant le porteur.


En fonction, de la sortie de la balle, plusieurs bretonniens sont en situation de scorer.


Le plan est presque instantanément intégré par les joueurs. Les bretonniens peuvent décrocher leur première victoire.


Le Duc Tyra se lance, pour effectuer la première esquive de l’action : 2RR2, fin du match.


0-0


Après-match


Les deux équipes rentrent au vestiaire sur un score vierge.


Les vampires voient, pour la deuxième fois de la saison, une victoire leur échapper. Les bretonniens vient gratter leur 4ème point de la saison. Et malgré qu’ils aient réussi à tenir en échec le premier au classement, la victoire des gobs de Tyra, en match miroir, propulse les Drakkars, à la dernière place du classement.



La société des supporters des Drakkars, décidère d’élire, à titre posthume, Homme du Match, l’Espadrille gauloise, celui-ci, emportant dans la tombe les précieux spp.


Au cours de la cérémonie funèbre, l’attention du coach Ægir, est distraite par une musique lointaine, portée à ses oreilles. Le vent porte des accords bien éloigné du traditionnel biniou auquel les bretonniens sont habitués. C’est en effet, un mariachi qui s’avance dans la lumière du soleil. Au fur et à mesure de l’avancée du musicien, Ægir stupéfait, semble reconnaître les traits de Ducky El Luchador. Pourtant, impossible, ce dernier poursuit sa non-mort dans les rangs de nécromanciens de Rhum.


Alors que le mariachi arrive au contact du coach, celui-ci comprend sa méprise. En effet, le regard de l’homme bien que proche de celui de Ducky, semble différent, plus noir. Le coach croit même y déceler l’ombre de la folie.


“A qui ais-je l’honneur ?” demande le coach bretonnien.


“Je suis ici pour me joindre, à vous, afin de venger l’âme de mon frère Duckynator


“Et comment-te nomme t-on, l’ami ?”


Dirty El Vicioso” répondit le mexicain, une lueur malsaine dans le regard.



Gains de spp du match :


  • Ivre Morglof : 2 spp (7 au total) : gain de comp -> Garde





Feuille de l'équipe : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1eLMpswSOto_cRMHCNRyruSdQRDgC3IHBlf2fwcmspHA/edit#gid=0


Dernière édition par Ægir le Dim 9 Déc - 15:14, édité 1 fois

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
Ægir
Ægir

Messages : 1231
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Dim 9 Déc - 15:13

La J8 se jouera contre les avant-derniers au classement (à égalité de point avec les Drakkars), les nains du coach Khelby :

http://bloodbowlclub.com/teams/158

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
Ægir
Ægir

Messages : 1231
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par AlienSpectator le Dim 9 Déc - 15:33

Al Yen, c'est vraiment le number 1.

_________________
Nom de coach : Indiana Bones
Gloire au Duc Al Yen !
AlienSpectator
AlienSpectator

Messages : 394
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Dim 9 Déc - 15:38

Laughing

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
Ægir
Ægir

Messages : 1231
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ducky El Luchador le Dim 9 Déc - 19:08

En tant que président et seul membre de l'Association des Anciens Joueurs des Drakkars Morts Reviendus à la Vie, je vote unanimement pour une exclusion d'Al Yen ou au moins une rétrogradation de son rôle, de chevalier à paysan. Nous aurions espéré pouvoir accueillir l'Espadrille Gauloise dans notre association mais il semblerait que même les Vampires n'en veulent pas, non pas que je sois surpris mais du coup je reste seul dans mon club.

Sinon Dirty El Vicioso n'est vraiment qu'une enflure d'opportuniste.

Ducky El Luchador

Messages : 480
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Dim 9 Déc - 20:46

Avec un match contre des nains (même abimés) pas impossible que d'autres joueurs fassent leur entrée rapidement.

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
Ægir
Ægir

Messages : 1231
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Jeu 20 Déc - 0:51

J8 VS Les nains de Khelby


Avant-match


Cette 8ème journée, propose une affiche haute volée au sein de la Condate. Elle voit s’affronter les Drakkars bretons, derniers au classement, et les Holy Blitzers nains, avant-derniers.


La franchise des Holy Blitzers est de longue date connue pour être maudite. Saisons après saisons, et ce quelques soient les coachs qui la dirige, l’équipe est condamnée aux résultats médiocres. Cette saison ne fait pas exception puisque les nains totalisent 4 points en 8 journées (autant que les bretonniens) avec 1 victoire, 1 nul et 5 défaites.


Le Duc Tyra, chevalier en chef de l’équipe bretonnienne, était lui aussi soucieux vis-à-vis de son équipe. Celle-ci était-elle également frappée de malédiction ? Afin de parer à cette éventualité, dans les jours ayant précédé la rencontre, il s’en était aller quérir l’aide de l’un de ses amis, le Seigneur Dulac. Il était, en effet, de notoriété publique que son épouse, la Dame Dulac, était de descendance féérique et que ses larmes avait un grand pouvoir. Il en recueilli au sein d’un calice afin que chaque joueur de l’équipe puisse être touché par la grâce.


Du côté des nains et afin de faire rentrer des fonds dans les caisses de l’équipe et de remettre un pied à l’étrier (car oui les nains aussi peuvent monter des chevaux, enfin des petits poneys pour être exact), le coach Khelby avait envoyé auprès des sponsors deux de ses joueurs :



  • son coureur blocage/chef (laissant l’équipe avec une seule et unique relance)
  • son ¾ garde / -1 MV



Les nains seront donc tout juste 11 sur le terrain, tandis que les bretonniens attaqueront le match à 12, le paysan Durden le Tailleur (garde) étant toujours en convalescence.


Le coach nain profite de l’écart de TV pour recruter un mage météo.


Les supporters bretonniens, déprimés par les résultats de leur équipe sont restés au chaud et seul 8 000 d’entre eux sont installés en tribune. 16 000 nains ont eux fait le déplacement, offrant à Khelby un bonus de +2 en FAME.


En cette froide journée d’hiver, c’est un blizzard qui accueille les 2 équipes sur le terrain, rendant les sprints compliqués et limitant la distance de passe.


1ère MT


Les bretonniens remportent le toss et décident de recevoir le cuir. Au moment du coup d’envoi, le blizzard redouble d’intensité, les joueurs sont pétris de froid. On entend le claquement des dents raisonner dans l’enceinte du stade. La vue est troublée par le brouillard opaque. C’est alors qu’un grêlon gros comme deux poings vient frapper l’arbitre à la tempe. Celui-ci s’effondre, raide mort. Il n’est pour autant pas question de stopper la rencontre et les officiels se dépêche de chercher un nouvel homme en noir, laissant la rencontre se dérouler sans contrôle.


Les conditions météorologiques n'empêche pas le Duc Al Yen de récupérer le ballon. La los naine est couchée sans passage d’armure. Mais c’était sans compter sur Drax’ la Triche, qui sans présence arbitrale, se sentait dans son élément. Il en profita donc pour caler un coup de crampon à l’un des bloqueurs nains couché dans la neige. Soutenu par 3 camarades, il franchit l’armure, sortant le joueur adverse commotionné.


Au tour suivant, le Roule-Mort nain étant placé sur la gauche du terrain, les bretonniens s’engagent le long de la ligne opposée. Le porteur du ballon est au niveau de la ligne médiane. Les bretonniens avait prévu d’essayer de scorer rapidement pour sortir la tondeuse naine dès que possible. Mais la mort de l'arbitre avait rebattu les cartes.


Au tour 3, un bloqueur nain, confiant dans ses capacités martiale, se jette sur Kermythe la Grenouille, pécore uniquement armé de sa parade. Un double skull, vient consommer dès l’entame du match la seule reroll de l’équipe. Dans le même temps, le Roule-Mort tente de faire passer de vis à trépas, l’écuyer Kolt6Verres. Mais n’obtient qu’un turn-over en retour.


Les bretonniens tente de profiter du désarrois nain pour forcer le passage le long de la ligne de touche mais ne parviennent qu’à repousser légèrement leurs adversaires.


Au tour suivant, les bretonniens sentent qu’ils commencent à s’enfermer sur le bord de touche. Heureusement, le RM reste de l’autre côté du terrain, la parade de Vil Manda, l’empêchant de progresser vers le pack bretonnien. Un bloqueur nain est au sol, aussitôt, la dernière recrue de l’équipe, Dirty El Vicioso s’élance, toute semelle en avant. Hélas, entre temps l’autorité arbitrale avait retrouvé un membre éminent de leur corporation pour superviser le match. Mais un petit transfert de la main à la main, suffit pour calmer ses ardeurs. Le nain comme le pécores restent donc sur le terrain.


Les deux écuyers garde posent de vrais problèmes aux nains. Khelby est obligé de tenter un 1D, sanctionné immédiatement par un nouveau skull.


Cet énième TO ouvre une brèche dans la défense naine. Les bretonniens abandonnent donc le bord du terrain, profitant des 7 points de mouvement des chevaliers, pour se repositionner au centre du terrain derrière la ligne de défense adverse. Le coach nain s’aperçoit qu’il peut positionner le RM au sein de la cage bretonnienne en ayant recours à l’esquive en force de la tondeuse infernale. Il faudra pour cela mettre des paquets. Mais le temps est toujours au blizzard. Il décide donc de faire intervenir son mage météo afin d’influencer le temps pour son tour et celui des bretonniens à venir.


Le ciel s’éclaircit donc et les nuages s’évaporent au rythme des psalmodies du mage. Le Roule-Mort se lance et avant même de tenter l’esquive en force s’affale lamentablement en faisant un 1 sur le paquet.
Le Duc Al Yen en profite pour s’enfoncer encore dans le terrain nain et se positionne à 2 cases de l'en-but hors de portée des joueurs adverses. Ses coéquipiers se positionnent de sorte à bloquer le replis des nains.


De rage, un tueur de troll sort Kermythe la Grenouille du terrain, KO.


Le TD est scoré tour 8.


1-0


Sur l’engagement au tour 8, Khelby conteste l’expulsion de son RM (pourtant bien nul pour mettre des paquets). C’est un triple coup gagnant pour le coach. Il conserve son droit à contester, réussir à conserver le RM sur le terrain et conserve son pdv pour la mi-temps.


La los composée de pécores est mise au sol sans conséquences et les joueurs rentrent au vestiaire.


2è MT


Cette fois-ci, Khelby utilise son pdv pour pouvoir aligner le RM sur le terrain.


Il va falloir tenir en défense pour les bretonniens. Mais c’est là qu’ils se sentent le plus à l’aise, d’autant que les luttes et les parades sont une purge pour les nains.


Les bretonniens profitent du kick pour surprendre les nains et lancent un blitz. Un tueur de troll est mis au sol, sans pour autant que son armure ne soit passée. Le ballon s’écrase dans l’en-but.


Le ballon est récupéré par le coureur nain mais celui-ci ne peut le remonter très haut sur le terrain.


Les bretonniens décident d’amplifier l’avantage obtenu par le blitz et 4 d’entre eux contournent le mur nain pour se positionner entre ce dernier et le porteur. Le Duc de Mortecouille, chevalier blodge peut même se positionner au contact de celui-ci.


Les nains reviennent en défense sans pour autant pouvoir sécuriser le porteur.


Tour 11, le Duc de Mortecouille colle 2D au porteur mais les 2 joueurs restent debout. Le Duc de Burnouailles vient lui aussi au contact du coureur.


Les bloqueurs nains tentent désespérément de mettre à mal les bretonniens mais les armures tiennent et le RM est éloigné de la mêlée par un pécore.


Tour 12, le Duc Al Yen vient blitzer le porteur à 1D en mettant un paquet à 3+, le blizzard faisant de nouveau rage. C’est le flash qui sort et le coureur s’écrase au sol sonné.


Le RM parvient à revenir se placer au centre des débats et les blocs commencent à coucher de plus en plus de bretonniens. Vil Manda en fait d’ailleurs les frais, le pécore finissant dans la fosse à KO.


Le coureur nain parvient de nouveau à ramasser le cuir mais il se trouve toujours dans la moitié de terrain naine et l’en-but adverse paraît bien loin dans ce blizzard.


Au tour 15, Zob le Bô l’écuyer trouve l’opportunité de coller un 1D au porteur, il trouve le flash et renvoie le ballon au sol.


A son dernier tour, le coureur tente de nouveau de ramasser le ballon pour éviter que les bretonniens ne mettent la main dessus mais c’est un ultime 1 RR 1 qui vient conclure le match pour les nains.


En lançant une valise de dés, les bretonniens peuvent encore envisager de scorer un deuxième TD. Le Duc de Burnouailles tente une esquive pour amorcer cette action mais ne parvient pas à éviter la vil guibole naine et s’affale au sol, commotionné.


Les Holy Blitzers rentrent au vestiaire en ayant confirmé leur statut d’équipe maudite tandis que les bretonniens célèbrent leur première victoire de la saison.


Score final : 1-0


Après-match


Le coach Ægir se demandait ce qui avait le plus joué dans cette victoire, la malédiction ancestrale de ses adversaires ou les effets des larmes de la Dame Dulac. Peut-être un peu des deux mais qui s’en soucie après tout ?


“Moi” répondit une voix dans son dos. Le coach se retourna et découvrit un gobelin portant un monocle et une robe de juge.


“Maître Véreux, huissier de justice. Veuillez-me suivre.”


En effet, l’utilisation de l’artefact n’était pas passé inaperçu. Le corps arbitral avait tranché, le recours au calice contrevenait à l’esprit du Blood Bowl, qui comme chacun sait, est un sport de gentlemen.


“Vous êtes condamnés à régler à notre institution 40.000 PO pour frais de dossier. De plus, afin de faire amende honorable, vous intégrerez notre programme d’insertion des joueurs dissidents en accueillant au sein de vos rangs une raclure notoire multirécidiviste : Toxic Pilaf.”


Ægir était sonné par la nouvelle. Alors que son équipe pouvait enfin sortir de l’eau et repartir sur une dynamique positive, voilà qu’elle se retrouvait plombée par ce sombre énergumène.


Heureusement, la trêve de Noël allait lui offrir un mois pour trouver les mots afin d’annoncer la nouvelle à son équipe…


Gains de spp du match :



  • Duc Al Yen : 3 spp (3 au total)
  • Vil Manda : 5 spp (MVP - 5 au total)

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
Ægir
Ægir

Messages : 1231
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par AlienSpectator le Jeu 20 Déc - 2:06

Que de succès dans ce match ! alien
J'espère que la malédiction de Khelby n'est pas contagieuse, ça a l'air bien vénère comme saloperie.

_________________
Nom de coach : Indiana Bones
Gloire au Duc Al Yen !
AlienSpectator
AlienSpectator

Messages : 394
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Pilaf le Jeu 20 Déc - 8:39

Voila, maintenant que tu as le meilleur joueur de BB de tout les temps dans ton équipe, tu es invincible
Pilaf
Pilaf

Messages : 165
Date d'inscription : 23/03/2018
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Jeu 20 Déc - 9:12

Faut juste espérer qu'il soit meilleur joueur que coach...

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
Ægir
Ægir

Messages : 1231
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Sam 5 Jan - 23:29

Après une trève d'un mois, les Drakkars sont parés pour la rentrée. 

Prochaine affiche : les nordiques de Flo. http://bloodbowlclub.com/teams/174

On va surement devoir faire rentrer de nouveaux joueurs rapidement  Shocked

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
Ægir
Ægir

Messages : 1231
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ducky El Luchador le Dim 6 Jan - 3:54

Y'a une thématique dans l'équipe je crois.

Yéti écrasement c'est quand même de la belle daube Very Happy Toutes les châtaignes qui servent à que dalle vu que son blitz c'est quasi toujours le gros pour qu'il puisse se relever, à moins qu'il colle comme un dingue avec des norses sans garde, mais dans ce cas il est censé prendre Bagdad. Breeeef

Ducky El Luchador

Messages : 480
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par AlienSpectator le Dim 6 Jan - 11:13


_________________
Nom de coach : Indiana Bones
Gloire au Duc Al Yen !
AlienSpectator
AlienSpectator

Messages : 394
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Ven 18 Jan - 11:29

J9 VS Les Nordiques de Flo (KGB)


Avant-match


C’est le premier match de l’année. 2018 s’était conclue sur une victoire contre l’équipe maudite des Holy Blitzers. 2019 sera donc l’année de la remontada ! Les bretonniens sont remontés à bloc !


Pour cette journée, ils affrontent des gringalets dont le seul accessoire de défense n’est autre qu’un slip. Blindé certes, mais ça reste un slip. Et à part protéger la morale et la vertu, sur un terrain de Blood Bowl, un slip, ça ne sert pas à grand chose…


“Allez les gars, on est bardé de blocs, de luttes, de parades et surtout on a 3 gardes, là où ils n’en n’ont aucune. Le match va être vite plié.” C’est sur ces mots que le coach Ægir s’adressa à son équipe. Il ne croyait pas si bien dire…


Cette journée était très particulière au sein de la Condate, puisqu’il s’agissait du T-Day. Et pour l’occasion, les fûts de Bloodweiser ont été remplacé par des tonneaux d’un breuvage un peu spécial dont la recette est tenue secrète.


En conséquence, tout coach sorti sur KO, se remettra de ses émotions bien plus facilement (sur 3+) en revanche les effets indésirables sont nombreux (sur 1D6) :


le joueur acquiert, le temps du match, la compétence :


1. Cerveau lent
2. -1MV
3-4. pas de changement
5. Sprint
6. Frénésie


Ces règles spéciales expliquées aux joueurs, il est temps de rentrer sur la pelouse.


12.000 supporters nordiques ont fait le déplacement, mais galvanisés par la dernière victoire, ce n’est pas moins de 14.000 supporters venus de Bretonnie qui envahissent le stade.


C’est en rentrant sur le terrain, que les bretonniens croisent pour la première fois du regard leurs adversaires. Un sentiment de stupeur envahit les rangs. Les guerriers nordiques, le regard ivre de fureur, ne sont pas simplement équipés d’un slip. Leur torse est recouvert d’une sorte de fourrure. Le coach Bretonnien s’approche pour observer de plus prêt cet étrange accoutrement et tandis qu’il réalise la nature du vêtement, un frisson de terreur lui parcourt tout le long de la colonne vertébrale : les sauvages du Nord arborent les scalps de leurs précédents adversaires.


Un silence de mort descend sur le stade, tandis que les deux équipes se mettent en position.


12.000 supporters nordiques ont fait le déplacement, mais galvanisés par la dernière victoire, ce n’est pas moins de 14.000 supporters venus de Bretonnie qui envahissent le stade.


Le temps est clément et l’attaque est nordique.


1ère MT


Les bretonniens tapent donc le cuir et s’élancent aussitôt, profitant d’un blitz.


Le Duc de Mortecouille se jette sur le gobelin bombardier qui trainait sur la los. Il s’apprête à le saquer, lorsqu’il entend un nordique marmonner : “Il est face à une équipe pleine d’armure 7 et il blitz le seul joueur AR9…”.


L’incrédulité s’empare du joueur. Comment un gobelin peut-il être AR9 ? Ah en fait on me dit que c’est un nain qui par un habile subterfuge est déguisé en gobelin. Ah et en plus il a blocage !


Le Duc ne parvenant pas à coucher le bombardier, il décide de retourner auprès de ses coéquipiers. Il a esquive après tout, ça ne devrait pas poser de problème. Sauf lorsque l’on fait 1 RR 2.


Le Duc de Mortecouille rejoint la fosse de blessé commotionné tour 0.


Avec un chevalier blodge en moins sur le terrain, le match peut enfin commencer pour les nordiques.


Vlady Poute, le terrifiant troll de neige, chataigne/écrasement, commence l’opération “Démolissons les petit bretonniens” en envoyant KO Toxic Pilaf.


Les Bretonniens s’étant regroupé en défense offrait une cible de choix à Blam, le fameux bombardier mi-gob, mi-nain. Mais un 1, sur le lancer sauf les miches des bretonniens.


Au tour des bretons, le paysan Durden le Tailleur envoi un ¾ norse dans la zone des KO. Les bretonniens restent sur le qui-vive, un peu attentiste, quand à la stratégie d’attaque des guerriers venus du froid.


La technique adverse n’est pourtant pas bien compliquée à assimiler : Eliminer l’équipe adverse et quand il n’y a plus de jouets à casser sur le terrain, ramasser le cuir pour planter des TD.


Le troll, qui a bien intégré cette stratégie, aussi primaire qu’efficace, l’applique sans poser de question. Il couche d’un revers de la patte le lutteur garde Ivre Morglof, sans conséquence physique pour ce dernier. Le troll furieux de l’inefficacité de son attaque, se jette sur le lutteur au sol pour l’écraser de tout son poids. Un craquement sinistre raisonne dans le stade, tandis que la vie s’échappe du corps inerte du pauvre écuyer.


Au tour suivant, c’est un second écuyer Marmotte l’Enragée, qui est sortit KO. Mais les norses ont consommé leur dernière reroll et l’espoir est permis.


Tour 4, les nordiques concèdent un Turn-over sur double skull. Les bretonniens répondent dans la foulée en sortant un ¾, commotionné par Kolt6Verres, l’écuyer.


Les équipes se rendent coup pour coup, un nouveau chevalier est sorti du terrain.  Le Duc Al Yen, subit les foudres d’un Ulf et rejoint ses camarades KO.


Mais une brèche dans la défense du porteur norse est possible. Le Duc de Burnouailles esquive à 3+ et vient coller le porteur. Le Duc Tyra esquive à son tour avec la ferme intention de coucher ce malandrin. La balle est au sol ! Il ne reste, hélas plus de joueurs disponibles pour récupérer la balle.


Au tour suivant (T6), le yeti évacue un nouveau joueur, Duden le Tailleur, KO. Un Ulf vient se placer au contact de la balle, toujours au sol.


Les bretonniens ont un coup à jouer. Il suffit de supprimer les ZdT sur la balle et de la ramasser. Le Duc Tyra aidé d’un soutien s’attaque donc au Ulf. Mais c’est un 1 sur l’intrépidité. Ce sera donc du 1D, pas de problème, le chevalier a blocage contrairement au joueur adverse : Skull RR Skull. Turn over.


Les norses déblaient le terrain autour de la balle, la récupère et file vers l’enbut adverse.


Frustré par cet échec, l’écuyer Zob le Bô, esquive un nordique qui le collait, met 2 paquets et colle un 1D au porteur, qui ne sera que repoussé. Son compère de toujours Kolt6Verres, esquive lui aussi a 2 reprises, pour venir au contact du porteur. Il y avait hélas un paquet de trop à mettre et l’écuyer échoue sa course le nez dans le gazon.


Au tour 8, les norses écrasent le cuir dans l’enbut en mettant un paquet.


1-0


Sur les 4 bretonniens KO, 3 d’entre eux se remettent sur pied grâce au breuvage spécial T-Day.


Marmotte l’Enragée et le Duc Al Yen, galvanisés par le thé, acquiert la compétence frénésie, tandis que Durden le Tailleur gagne sprint.


Pour le dernier tour de la première MT, la bash ne donne pas grand chose. Seul fait notable, le Duc de Burnouailles prend son point de pex en passant le cuir au Duc Al Yen.


Retour au vestiaire. Les bretonniens ont suffisamment de banc pour pallier aux sorties.


2ème MT


Le Duc de Burnouailles ramasse le cuir, tandis que la bash sur la los ne donne rien. Les nordiques, toujours désireux de montrer que la castagne est une tradition bien de chez eux, envoi aussitôt l’écuyer Zob le Bô dans la zone des KO.


Tour 10, un Ulf est en position de blitzer le porteur, mais un double 1 sur le second paquet conclue l’action.


Les bretonniens progressent tant bien que mal, mais les jets de blocages sont miséreux et il est bien difficile de sortir ces AR7. Mais Vil Manda, n’est pas résigné pour autant et non seulement il parvient à franchir l’armure d’un ¾, mais l'envoie directement à la morgue.


Le troll des neiges est estomaqué, quel est ce freluquet qui veut lui disputer le titre de tueur du match ? Qu’à celà ne tienne, il renchérit en éviscérant Durden le Tailleur.


La tension monte et une odeur de sang se répand dans le stade. Déjà 3 morts sur le terrain, où celà va t il s’arrêter ?


Dans la foulée, Dirty El Vicioso se fait saquer à coup de crampons et sort commotionné. Les norses sont néanmoins sanctionné d’un carton pour ce vilain geste d’anti-jeu.


Le compte-tour avance, imperturbable aux évènements du terrain. Déjà tour 13 et là balle, bien que dans la moitié de terrain norse, n’a pas tellement avancée.


Mais une énième sortie ( Kolt6Verres, KO) vient encore compliquer la tâche des bretonniens.


Au tour suivant, le Duc de Burnouailles, toujours détenteur de la balle, parvient à percer les rangs nordiques mais il est bien isolé et à porté des adversaires. Il décide donc de lancer la balle à quelques cases de l’enbut nordique.


Seul un joueur nordique est à portée du cuir. Le blitzer met donc les 2 paquets et le ramasse. Un Ulf entraîne un Turn-Over contre Kermythe la Grenouille.


Ægir, le coach bretonnien, avait profité de l’écart de TV entre les 2 équipes pour s'adjoindre l’aide d’un sorcier local. Il fit signe à ce dernier de zapper le blitzer nordique esseulé mais détenteur de la balle. Sur un 3+, celui-ci était transformé en grenouille, perdait la balle qui pouvait être ramassée par un chevalier à portée. Le sorcier psalmodie la formule de son sort, il semble extrêmement concentré, lorsque soudain il ouvre des yeux écarquillé tandis qu’un bubon apparaît sur son nez. Sa peau prend une teinte verdâtre et sous les yeux navrés du coach bretonnien, le sorcier se transforme lui-même en batracien (1 sur le dé).


Le chevalier décide malgré tout de blitzer le porteur mais ne parvient qu’à le repousser.


Au tour 15, le Troll des neiges fait une troisième victime en faisant passer de vie à trépas, l’écuyer Marmotte l’Enragée.


Le sort est scellé pour les bretonniens et le match se conclut par une dernière mort dans leur rang. Drax la Triche, s’effondre, à son tour victime du rouleau compresseur nordique.


Score final : 1-0 pour le KGB


Après-match


Ce match meurtrier (5 décès dont 4 pour les bretonniens) entre dans les annales de la ligue de Condate avec le record de morts pour une équipe.


Avec la perte de deux gardes, l’une sur un écuyer, l’autre sur un paysan, l’équipe est bien amoindrie.


La trésorerie bretonnienne permet, heureusement, de racheter aussitôt, deux nouveaux écuyers.


Viennent donc renflouer les rangs, P’tit Doux et Paf’tèques.



Gains de spp du match :



  • Kolt6Verres : +2 spp (7 au total) : montée sur un simple -> garde
  • Duc de Burnouailles : +1 spp (3 au total)
  • Vil Manda : +2 spp (7 au total) : montée sur un simple -> joueur vicieux
  • Dirty El Vicioso : +5 spp MVP (5 au total)


Fiche d'équipe : http://bloodbowlclub.com/teams/156



Résumé du match en une image :




_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
Ægir
Ægir

Messages : 1231
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Sam 19 Jan - 11:19

Ah oui, et pour dire à quel point je considère les joueurs des Drakkars comme des personnes de valeurs, je termine le match avec 4 morts mais l'apo toujours en poche  Very Happy

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
Ægir
Ægir

Messages : 1231
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par AlienSpectator le Sam 19 Jan - 17:17

On a déjà dû te le dire, mais ça t'apprendra à nommer tes joueurs d'après des coachs de la BHL. alien

_________________
Nom de coach : Indiana Bones
Gloire au Duc Al Yen !
AlienSpectator
AlienSpectator

Messages : 394
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Ægir le Dim 20 Jan - 0:37

Pour la 10ème journée, ce sera les orcs d'Al3x (480 d'écart de TV)

http://bloodbowlclub.com/teams/162

_________________
      
    Epic Squad   
 (Chaos)
Ægir
Ægir

Messages : 1231
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 32
Localisation : Rennes/Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par AlienSpectator le Dim 20 Jan - 11:02

Je pronostique 3 morts.

_________________
Nom de coach : Indiana Bones
Gloire au Duc Al Yen !
AlienSpectator
AlienSpectator

Messages : 394
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par nourrou le Dim 20 Jan - 16:25

elle est sexy en plus son équipe ork, non pas assez des châtaigne pour qu'il y ait 3 morts, je dirai plutot: 1 morts et 2 MNG.
nourrou
nourrou

Messages : 216
Date d'inscription : 19/07/2017
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée des Drakkars de Naoned

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum